III Quelques noms, quelques récits

3. Des Italiens

Lauro et Rénato Tassile

Quitter l'Italie Fasciste

Les deux jeunes hommes, dix-neuf et vingt-deux ans, sont nés en Italie, dans cette population paysanne et artisanale où pour vivre, il fallait aller dans les villes, Milan ou Turin, ou s'expatrier en France. 1922, en Italie, c'est l'arrivée du fascisme, et si on est républicain, socialiste ou communiste, il faut disparaître ou risquer l'arrestation, la fameuse purge à l'huile de ricin, attaché sur la place publique et parfois, la déportation dans le triste bagne de Civita-Vecchia et la mort. Gelundo Tassile, le père, a choisi l'exil, la Suisse, puis la France où il travaille comme maçon. La maman resta quelques années en Italie, puis rejoint son époux avec ses deux jeunes enfants à Annemasse.

le refus de tous les fascismes.

C'est là qu'ils vont grandir dans une atmosphère tendue où l'on parle du fascisme, de guerre en Espagne, puis en France et dans le monde. Chez le père Tassile, des compatriotes italiens se regroupent, s'organisent, certains partent combattre Franco en Espagne. Tout contribue à engager la famille dans la lutte clandestine contre Vichy. A son tour, la France est humiliée et cette famille immigrée va encore connaître les tourments, les craintes, les larmes et les deuils. 

le maquis

Lauro, l'aîné, va se présenter dans le maquis dirigé par Governatori. Renato, plus jeune, bénéficie de l'engagement de son frère et il rejoint la Patrouille Blanche où il sert avec honneur en participant à toutes les opérations.

Morts en criant "Vive la France"

Mais alors qu'ils descendent de Chatillon pour un rendez-vous aux Carroz d'Araches, ils sont abattus au fusil mitrailleur sans sommation. Rénato agonise des heures dans la neige. Quinze jours plus tard, Lauro est arrêté à son tour, remis à la milice, torturé. Il est fusillé à Sévrier, après avoir subi d' horribles tortures. 1 

 

----
notes:
1   Jean Vittoz. Sur la grand'route de ma vie.

Page réalisée par PEYRARD Lisa 3A

Précédente ] Début du dossier ] Suivante ]

Accueil de MEMOIRE-NET