Plan - Autour de Lyon - Leçons de memoire - Nos liens - Contact et Copyright
 
Vichy et l’enseignement
Vichy et l’enseignement
 

Les enseignants ont-ils été parfaitement "encadrés" par Vichy ?

 
 

dimanche 1er décembre 2002 par Evelyne Marsura

"Maréchal nous voilà" a-t-il été systématiquement enseigné à l’école ?

Il semblerait que le "Maréchal nous voilà" n’ait pas été le "chant favori" des instituteurs de l’époque. La photographie de Pétain a été installée dans les classes , et le chant du Maréchal était fréquemment diffusé sur les ondes. Toutefois, il semblerait qu’il n’ait pas systématiquement été enseigné en classe. Les programmes d’Education Physique ( donc c’est plutôt le secondaire) conseillent toutefois Maréchal nous voilà, comme "support à la marche cadencée et au buste droit".

Les enseignants ont-ils été parfaitement "encadrés" ?

La loi du 17 juillet 1940 permet de relever de ses fonctions tout fonctionnaire qui est "un élément de discorde , un politicien invétéré ou un incapable (...) par décret, sur le seul rapport du ministre compétent et sans autre formalité " et les instituteurs sont concernés, au même titre que les autres fonctionnaires, par les lois d’exclusion des juifs et francs-maçons. À partir du 4 octobre 1941, tous les fonctionnaires ont obligation de prêter serment au chef de l’État

Les programmes et les circulaires les encadrent , les directeurs , les inspecteurs... Ils risquaient la révocation, mais la machine administrative est traditionnellement lourde. Vichy n’a certainement pas eu les moyens d’encadrer étroitement les enseignants. A la limite, ils peuvent craindre la dénonciation par le parent d’élève qui écrit à la hiérarchie : il y a un exemple de lettre d’un type de "je suis partout" sur le site d’un collègue mais à propos d"une école de cadres. Or, ils n’étaient pas partout justement.

Lucie Aubrac raconte son cours d’interprétation "très libre" de la fête de Jeanne d’Arc "imposée" par une circulaire .

Les instituteurs ont été comme la majorité des Français : pour beaucoup attentistes, enclins peu à peu à une résistance passive , pour certains résistants, mais en dehors des heures de cours, et pour certains sans doute acquis au régime ou du moins acquis à l’idée de ne pas avoir d’histoire.

Quant aux "biscuits du Maréchal" , on dépasse la simple propagande. Il s’agissait de biscuits vitaminés , accompagnés dans certains cas d’un verre de lait, et destinés à pallier les carences liées aux restrictions. Voilà qui explique d’ailleurs qu’en ville, les biscuits soient plus nombreux qu’à la campagne, et qu’en zone dite Libre, ils soient parfois absents.


. > Vichy et l’enseignement , envoyé le 2 février 2003, par vincent  
Si vous voulez un témoignage de ce que pensaient les instituteurs des "Censures" des programmes ... allez lire le chapitre "Nos fêtes" du site : http://membres.lycos.fr/institutrice2guerre

. > Vichy et l’enseignement , envoyé le 23 mars 2003, par M Moriceau  
je cherche des témoingnages de personnes ayant suivit l’enseignement secondaire sous le gouvernement de Vichy.


 

Autour de Lyon
La Seconde Guerre en Rhône-Alpes
Givors 1944
Les combats du Pont Rompu - Août 1944
La Première Armée Française à Mornant ( Rhône)
A Saint-Galmier, les 2 et 3 septembre 1944
Le bombardement de Saint-Etienne
Témoignages
Résistance intérieure
Militaires
Les camps, la déportation
Autres témoignages
Inclassable
Leçons de mémoire(s)
Voyage de la mémoire à Auschwitz
Les étrangers dans la résistance
En République Tchèque
Le camp de Stutthof en Pologne
Le Concours National de la Résistance et de la Déportation
Autour de "La Vie est belle"
Témoins en classe
Autour de la Seconde guerre mondiale
Mémoires
Déportation et camps
Les Tsiganes
Résistances
Les lois françaises
La vie quotidienne pendant la guerre
Divers
  Ils chantaient sous les balles...
  Contacts


.Le rationnement
.Les requisitions
.La monnaie pendant la guerre
...Retour à la rubrique

 


 

 

 

Déclaration C.N.I.L N°759239
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés